Le lever de soleil sur le volcan Bromo à Java

Quand nous avons décidé de poser nos valises à Java nous avons de suite été excités à l'idée de
pouvoir nous rendre tout près du volcan Bromo. Ce qu'il y a de particulier au Bromo et à la différence du
volcan Agung à Bali, c'est que l'ascension nocturne se fait sans «guide obligatoire» et en toute
liberté dans la montagne. On vous explique tout pour bien réussir votre ascension.

Un peu de culture

Le Bromo, que les indonésiens appellent Gunung Bromo, est situé dans l'est de Java, à 78 kilomètres au sud-sud-est de Surabaya, dans le massif du Tengger. Il culmine à 2 329 mètres d'altitude et son cratère fait 800 mètres de diamètre et 200 mètres de profondeur. Sur la photo juste au dessus, on peut apercevoir trois volcans. Le Gunung Batok au premier plan, le grand Gunung Semeru au loin et le tout petit Gunung Bromo sur la gauche rempli de fumée (en activité quand nous y étions). 

Comment se rendre au Bromo?

Une fois arrivés sur l'île de Java et après avoir séjourné 4 jours dans la trépidante ville de Yogyakarta, nous avons pris un train jusqu'à Surabaya (dans le nord) où nous avons séjourné une nuit avant de récupérer notre voiture le lendemain matin. En effet, pour rendre cette expérience encore plus unique, nous avons choisi de prendre une voiture de location réservée avec BSP-Auto (lien juste iciqui nous a permis de trouver un loueur de voiture sur place au meilleur prix.

La voiture était très spacieuse et nous a accompagnés durant cette folle aventure ! Pour nous , la voiture est vraiment le meilleur moyen de se rendre au Bromo ! Le conduite à gauche est surprenante au début mais on s'y fait très vite.

 

Depuis Surabaya il faut compter environ 3h de voiture pour arriver jusqu'au Bromo. En partant de bon matin, nous avons pu profiter de la journée, en nous perdant dans la campagne javanaise et en rencontrant des indonésiens dans les petits villages tout au long de notre route. On garde de super souvenirs de cette journée pendant laquelle on s'est perdu quelque fois, alors on s'arrêtait dans les villages, on discutait avec les locaux en essayant de retrouver notre chemin : des moments d'échange et de rires que l'on n'oubliera pas. 

Où dormir ?

Pour l'ascension, nous avons choisi de rester une seule nuit dans le village le plus proche du chemin de randonnée, afin de partir en pleine nuit à pied pour assister au lever du soleil. Le village où nous sommes restés est Cemorolawang, un petit village de montagne où il y a de nombreux homestays, quelques hôtels et restaurants. Vous aurez pas mal de choix et cela pour des prix raisonnables. 

 

Nous avons dormi au Livia Homestay, c'est un homestay très simple mais largement suffisant pour y dormir que quelques heures avant l'ascension. Comptez 10-12 euros pour une nuit. L'endroit dispose de quatre chambres avec chacune une salle de bain et des toilettes, il y a également de l'eau chaude et une grosse couette , très pratique car à la nuit tombée il fait très froid et humide. C'était plutôt rigolo car quand nous sommes arrivés, c'est un vendeur de bonnets en laine qui nous fait rentrer en nous montrant les chambres et le wifi car le propriétaire n'était pas encore là, donc l'ambiance est plutôt familiale là-bas à la montagne :)

Pour manger, il y a quelques warung dans les alentours. Nous avons mangé un nasi goreng sur le pouce dans une vieille bicoque en compagnie de quelques cafards (ahah), mais c'était super bon cela dit ! Vous avez également à côté une petite épicerie pour acheter de l'eau, des gâteaux...etc

L'ascension et le lever de soleil

Après avoir dormi 3h, nous étions debout pour partir à 2h45 en pleine nuit et à pied. Prévoyez des vêtements chauds, de l'eau et une lampe frontale ! :) Pour commencer la randonnée, il faut remonter dans le village, passer les 3 grandes antenne et prendre la route avec les champs de poireaux. La route jusqu'au premier point de vue est assez bien indiquée et pratiquable. En chemin, nous avons croisé beaucoup de Jeeps avec des touristes qui préfèrent faire l'ascension en voiture et restent pour la plupart au premier point de vue, le Seruni Point. Pour s'y rendre il faut compter 1h à pied depuis le village. Mais le mieux est de continuer dans la brousse des montagnes et de grimper jusqu'au King Kong Hill point, qui est sans doute le meilleur spot. Il est reconnaissable par son mur rouge. Le chemin est moins évident car ça grimpe beaucoup et c'est en pleine nature, mais ça en vaut vraiment le coup, croyez-nous !
 

Arrivés au Seruni Point, il faut emprunter un petit chemin de terre sur le côté, mais pas d'inquiétude, des locaux vendant du café et de l'eau pourront vous montrer le chemin, si vous êtes perdus. Après 1h de randonnée en pleine montagne, nous sommes arrivés au point de vue, juste avant les premières lueurs du soleil. Il y avait déjà pas mal de monde qui attendait sur place donc l'endroit était un peu bruyant. Nous nous sommes installés par terre au pied de la rambarde et avons attendu que le spectacle commence. Ça a été un moment magique et extraordinnaire, qui restera sans doute l'un de nos meilleurs souvenirs de l'Indonésie. Nous avons senti toute la puissance et l'incroyable beauté de cette nature qui s'offrait à nous.
 

Une fois le jour levé, vous pouvez continuer l'aventure en redescendant jusqu'au cratère du Bromo. Des locaux sont sur place et vous proposent de vous y déposer en moto où à cheval. Mais vous pouvez aussi vous y rendre à pieds, pour cela comptez 3h de marche. Au pied du Bromo, se trouve également le temple de Pura Luhur Poten, que vous pourrez visiter. Pendant notre séjour, le Bromo étant en activité, nous ne pouvions pas nous rendre jusqu'au cratère, nous avons donc décidé de reprendre notre chemin jusqu'au homestay mais cette fois-ci, de jour. Cette randonnée de jour est complètement différente puisque nous découvrons tout le paysage magnifique que nous avions fait de nuit. Nous avons aussi pu croiser de nombreux locaux qui commençaient tout doucement leur journée de travail dans les champs.

En résumé 

La fatigue de l'ascension, l'adrénaline, ce sentiment de liberté et la beauté de cet endroit ont rendu cette expérience unique et merveilleuse. L'idéal pour nous est d'avoir pu la vivre de façon libre et complètement autonome, en faisant l'ascension à pieds et à notre rythme. Avoir une voiture a également fait partie de cette belle expérience puisque nous avons pu parcourir les routes javanaises et nous rendre par nous même à Cemorolawang en passant par de nombreux petits villages et par la nature. Nous nous sommes vraiment sentis libres et vivants !

Si vous avez des recommandations ou si vous souhaitez nous poser des questions sur cette expérience, n'hésitez pas à nous poster un petit commentaire ! :)

Aurélien & Noémie

Fren'cheese Travel c'est un petit couple parisien, passionné de voyage et parti 

à la découverte du monde.

 

Love & happy travel 

 

  • Facebook Frencheese Travel
  • Instagram Frencheese Travel
  • YouTube Frencheese travel